Publication par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) d'un rapport de synthèse sur l'écart en 2020 entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour atteindre l'objectif de 2°C. C'est le 3e rapport de ce type suite à ceux publiés en 2010 et 2011. Concrètement, ce 3e rapport présente les dernières évaluations sur l'écart entre, d'une part, les projections d'émissions mondiales de GES à l'horizon 2020 basées sur les engagements de réduction souscrits à ce jour par tous les pays du monde (pays développés, émergents et en développement) et, d'autre part, les niveaux d'émissions mondiales et donc les efforts de réduction mondiaux nécessaires en 2020 pour limiter la hausse des températures moyennes mondiales à 2°C. Ce rapport, réalisé par une équipe internationale de 55 scientifiques et autres experts de 22 pays, s'appuie entre autres sur les engagements de réduction pris pour 2020 par 32 pays (industrialisés, émergents et en développement) et l'UE et sur les politiques, mesures, projets et autres actions nationales, régionales ou sectorielles pour 2020 soumis par 33 autres pays en développement. Le rapport chiffre l'écart entre le niveau d'émissions en 2020 qui soit compatible avec l'objectif de 2°C (soit 44 Gt CO2e) et les perspectives en matière de réduction d'ici 2020 dans une fourchette comprise entre 8 et 13 Gt CO2e, contre 6 à 11 Gt CO2e selon les projections du 2e rapport publié en 2011. En d'autres termes, en l'espace d'un an, l'écart s'est creusé de 2 Mt CO2e, notamment en raison d'une croissance économique inattendue.

http://www.unep.org/publications/ebooks/emissionsgap2012/
http://www.unep.org/publications/ebooks/emissionsgap2012/portals/50143/Emissions2012_Exec_Summary_FR.pdf (synthèse en français)
http://www.unep.org/pdf/2012gapreport.pdf (rapport intégral en anglais)