Selon une analyse des données provisoires réalisée par les chercheurs du centre de réflexion britannique Carbon Brief, les émissions de CO2 liées à la combustion des combustibles fossiles de la Chine ont crû de 4% au premier semestre 2019 par rapport à la même période en 2018.

S'appuyant sur une évaluation des données provisoires provenant de diverses sources officielles du Gouvernement chinois et du secteur de la finance, la note d'analyse montre que si les émissions du secteur de la production d'électricité se sont stabilisées, celles du secteur de la production de l'acier et du ciment ont connu une forte hausse suite à un regain de l'activité de construction de l'immobilier et de l'infrastructure. Ainsi, le premier semestre 2019 a vu une croissance de 7% de la production de climent, de 3% de la demande en charbon, de 6% de la demande en pétrole et de 12% de la demande en gaz. Voir note d'analyse de Carbon Brief.