Publication par l'Agence européenne pour l'environnement de son rapport d'inventaire des émissions de polluants atmosphériques de l'UE-28 pour la période 1990-2017 au titre de la Convention sur la pollution atmosphérique transfrontière à longue distance (dite Convention de Genève), adoptée en 1979 sous l'égide de la Commission Economique pour l'Europe des Nations Unies (CEE-NU). Le rapport a été soumis à la CEE-NU.

Selon le rapport, les progrès réalisés sur la période couverte par les 28 Etats membres pour réduire leurs émissions des polluants atmosphériques sont "contrastés". Par ailleurs, pour plus de la moitié des 26 polluants suivis, les émissions de l'UE-28, dans son ensemble, ont légèrement augmenté en 2017 par rapport à 2016 (par exemple, +1,3% pour les COVNM et 0,4% pour le NH3). Le rapport souligne également l'importance croissante du secteur résidentiel-tertiaire et notamment du sous-secteur des installations de combustion fixes (dont les appareils de chauffage individuel). En 2017, ce sous-secteur représentait 51% des émissions de PM2,5, 42% des émissions de CO, 42% des émissions de HAP, 24% des émissions de dioxines et furanes (PCDD-F) et 16% des émissions de mercure.
Voir communiqué et rapport.