Publication par l'Agence européenne pour l'Environnement (AEE) d'un rapport d'évaluation de la politique de l'UE mise en œuvre pour réduire les émissions de polluants atmosphériques des installations de combustion, et notamment de la directive 2001/80/CE sur les grandes installations de combustion (GIC ou LCP en anglais) dont la puissance thermique est supérieure ou égale à 50 MW et qui produisent de l'électricité et/ou de la chaleur.

Les GIC visées par cette directive, abrogée depuis le 7 janvier 2016, relèvent désormais de la directive 2010/75/CE sur les émissions industrielles (directive dite IED), et plus particulièrement de son chapitre III. Les polluants visés par les deux directives sont les NOx, le SO2 et les poussières. En 2015, le nombre total de GIC s'élèvait à 3 418.

Selon l'AEE, les émissions de ces polluants ont fortement baissé sur la période couverte par le rapport (2004-2015) grâce essentiellement à la mise en oeuvre de la directive GIC :
• -81% pour le SO2
• -49% pour les NOx
• -77% pour les poussières.

Voir rapport.