Selon les prévisions des associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (AASQA), plusieurs régions de France (notamment Ile-de-France mais aussi Grand-Est, Rhône-Alpes-Auvergne et Provence-Alpes-Côte d'Azur) vont connaître des dépassements du seuil d'information et de recommandation pour l'ozone troposphérique (180 µg/m3, en moyenne horaire).

La vague inhabituelle de forte chaleur et l'ensoleillement que subissent ces régions depuis plusieurs jours et annoncés pour la fin de semaine sont propices à l’augmentation des concentrations en ozone. Airparif, l'AASQA de l'Ile-de-France prévoit des concentrations en ozone comprises entre 170 et 200 µg/m³ dans la région pour aujourd'hui, le 26 juin. Compte tenu de cette situation, en conformité avec le nouveau dispositif annoncé hier par les Ministres de la Transition écologique et des Transports et désormais prévu par le nouvel arrêté interpréfectoral n° 2019-00571 du 25 juin 2019, le Préfet de Police de Paris a décidé hier de, le Préfet de Police de Paris a décidé le 25 juin de mettre en œuvre la circulation différenciée par anticipation aujourd'hui, le 26 juin, dans la région à l'intérieur du périmètre délimité par l'autoroute A86 (à l'exclusion de celle-ci) de 5h30 à minuit. Seuls les véhicules munis d’une vignette Crit’Air de classe 0, 1 et 2 sont autorisés à circuler. Les autres véhicules ne pourront pas circuler. Voir carte des épisodes de pollution, communiqué de la Préfecture de Police de Paris, les normes fixées pour les polluants réglementés dont l'ozone, le dispositif Crit'Air et les prévisions d'Airparif.