Le Gouvernement du Japon a adopté une stratégie bas carbone à long terme qui fixe notamment l'objectif ultime d'une société neutre en carbone (soit zéro émission nette) à réaliser le plus rapidement possible dans la 2e moitié du siècle (conformément à l'Accord de Paris, article 4).

Le Japon rejoint ainsi la France, le Royaume-Uni et plusieurs autres Etats qui ont fixé ou qui prévoient de fixer un objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre (GES) à des horizons divers : Costa Rica (2021), Norvège (2030), Finlande (2035), Suède (2045), Allemagne (2050), Bhutan (2050), Liberia (2050) et Nouvelle-Zélande (2050). En 2016, le Japon s'est fixé l'objectif de réduction des émissions de GES de 80% à l'horizon 2050 par rapport aux niveaux de 2010. 
Voir la stratégie (en japonais), article de ClimateHomeNews et article de Japan Today. Voir aussi C'est dans l'air n°217 p.4.