La Commission européenne a publié les données définitives d'émission vérifiées de gaz à effet de serre (GES) pour 2018 provenant des quelque 11 000 installations fixes, ainsi que des  500 compagnies aériennes assurant des vols à destination et au départ des aéroports situés dans l'UE, relevant du système d'échange de quotas d'émission (SEQE) de l'UE-28 (+ Islande, Norvège et Liechtenstein).

Les émissions vérifiées de GES provenant des installations fixes (hors aviation donc) ont enregistré une baisse de 4,1% en 2018 par rapport à 2017 alors que celles du secteur de l'aviation ont augmenté de 3,9%. Lorsque les installations fixes et l'aviation sont toutes les deux prises en compte, le résultat est une baisse globale de 3,9% et ce, malgré une croissance de 2% du PIB de l'UE-28 en 2018 (source : Eurostat). Les données provisoires pour 2018 ont été publiées le 1er avril 2019. Voir communiqué de la Commission.