Le Ministre de la Transition écologique et solidaire a présenté en Conseil des Ministres la Convention citoyenne sur la transition écologique.

Lors de son discours le 25 avril 2019 annonçant les mesures adoptées par le Gouvernement suite au grand débat, organisé en réponse à la crise des gilets jaunes, le Président de la République a indiqué la mise en oeuvre d'un changement de méthode, dont la mise en place d'une "Convention citoyenne sur le climat [dont le nom définitif est donc Convention citoyenne sur la transition écologique, avec un périmètre plus large], composé de 150 citoyens tirés au sort, qui aura pour première mission de redessiner toutes les mesures concrètes d’aides aux citoyens sur la transition climatique dans le domaine des transports, de la rénovation des logements (qu’il s’agisse de l’isolation ou du chauffage) pour les rendre plus efficace, de définir si besoin était d’autres mesures incitatives ou contraignantes et, si besoin était, de définir aussi des ressources supplémentaires et de proposer des financements pour [le] faire". Le Conseil de défense écologique est l'autre mesure concrète issue du grand débat national. Voir compte rendu du Conseil des Ministres.