Publication au JO du décret n°2019-439 du 14 mai 2019 formalisant la composition et les modalités de fonctionnement du Haut Conseil pour le Climat (HCC). Instauré le 27 novembre 2018 par le Président de la République, le HCC a tenu sa 1ère réunion de travail le 31 janvier 2019.

Présidé par la climatologue, Corinne Le Quéré, le HCC est composé de 12 autres membres qui sont spécialistes des sciences du climat, de l’économie, de l’agronomie et de la transition énergétique [dont Michel Colombier (co-fondateur et directeur scientifique de l'IDDRI), Benoît Leguet (directeur général d'I4CE), Valérie Masson-Delmotte (chercheuse à l'Institut Pierre Simon-Laplace et vice-Présidente du groupe de travail I du GIEC) et Laurence Tubiana (Présidente et directrice exécutive de la Fondation européenne pour le climat, ancienne ambassadrice de la France pour les négociations climat et co-architecte, avec Laurent Fabius, de l'Accord de Paris)].
Autorité d'évaluation indépendante, le HCC est chargé d'apporter un éclairage sur la politique climat du Gouvernement. Ainsi, le HCC doit rendre chaque année un rapport sur :
• le respect de la trajectoire de baisse des émissions de gaz à effet de serre, eu égard aux budgets carbone fixés,
• la mise en œuvre et l'efficacité des politiques et mesures publiques climat (Etat et collectivités territoriales), y compris les dispositions budgétaires et fiscales,
• l'impact socio-économique et environnemental de ces différentes politiques publiques.
Le HCC rend un avis sur la stratégie nationale bas-carbone (SNBC) et les budgets carbone.
A noter enfin que le HCC s'inspire de son équivalent au Royaume-Uni, la Commission sur le Changement Climatique (CCC), organisme indépendant créé par la loi sur le changement climatique (2008).