Lors du Conseil européen informel à Sibiu (Roumanie), les Chefs d'Etat et de Gouvernement des Vingt-sept (moins le Royaume-Uni car la Première Ministre britannique a annoncé qu'elle n'y participerait pas) ont tenu un débat sur l'avenir de l'Europe, axé tout particulièrement sur le prochain programme stratégique (Strategic Agenda) qui fixera les priorités et orientations futures de l'UE pour les cinq prochaines années (2019-2024, période qui correspond au prochain cycle législatif). Voir la déclaration de Sibiu adoptée par les dirigeants des Vingt-sept au terme de leur réunion.

Le programme stratégique doit être adopté lors du Conseil européen des 20-21 juin 2019. Pour alimenter leur premier débat sur le prochain programme stratégique, les Chefs d'Etat et de Gouvernement vont s'appuyer sur une note pour les dirigeants (Leaders' Agenda Note) élaborée par le Président du Conseil européen, Donald Tusk.
Parmi les priorités pour le prochain programme stratégique figure la problématique climat-énergie. Dans un document non officiel ("non paper") sur le climat pour l'avenir de l'Europe, préparé en amont du sommet, huit Etats membres (France, Belgique, Danemark, Espagne, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal et Suède, mais pas l'Allemagne, l'Italie ou la Pologne) appellent l'UE à aller de l'avant : "afin d'apporter sa contribution à l'effort mondial requis pour limiter les conséquences du changement climatique et d'exploiter toutes les possibilités de la transition vers une société neutre en carbone, l'UE devrait adopter une stratégie bas-carbone ambitieuse ayant l'objectif d'atteindre zéro émission nette d'ici 2050 au plus tard. L'UE devrait également s'engager à renforcer d'ici 2020 sa contribution nationale (NDC) déjà soumise au titre de l'Accord de Paris afin d'inciter à un rehaussement de l'ambition mondiale".

Ce sommet, qui a lieu la journée de l'Europe (9 mai), devrait déboucher sur l'adoption d'une déclaration des dirigeants des Vingt-sept. Voir pages du sommet informel du Conseil européennote de contexte, contribution de la Commission au sommet et programme stratégique actuel (2014-2019).