Le Ministre de la Transition écologique et solidaire, la Ministre chargée des Transports et le Président de l'ADEME ont annoncé que 19 collectivités lauréates ont été retenues dans le cadre de l’appel à projets "Zones à faibles émissions (ZFE)lancé par le MTES et l'ADEME le 23 juillet 2018. Plus d’1,3 million d’euros leur seront alloués pour l’étude de la faisabilité de la mise en place d'une ZFE pour améliorer la qualité de l’air ou pour l’accompagnement de leur mise en œuvre. Voir communiqué du MTES et résumé des projets lauréats.

Le MTES souligne que principe d’une ZFE consiste en la possibilité pour une collectivité de limiter l’accès à une partie du territoire aux véhicules les plus émetteurs de polluants atmosphériques pendant une période donnée (jours, heures, etc.), selon des critères de son choix, dans l’objectif d’améliorer la qualité de l’air et protéger la santé des populations. En France, il est actuellement possible de mettre en œuvre ce dispositif sous l’appellation « zones à circulation restreinte » (ZCR). A ce jour, seulement trois agglomérations en France l’ont mis en œuvre (à Grenoble, Strasbourg et Paris), alors qu’il en existe 231 en Europe dans 13 pays (source : ADEME). Au titre du projet de loi d’orientation des mobilités, actuellement en discussion, ce dispositif est renommé en "zone à faibles émissions" (ZFE). Cette future loi facilitera leur déploiement.