Publication par l'ADEME d'un avis sur la contribution Climat-Energie (CCE) dite "taxe carbone", instaurée en 2014, renforcée en 2017 et dont la hausse prévue au 1er janvier 2019 a été annulée par le Gouvernement le 5 décembre 2018 pour l'ensemble de l'année 2019 suite à la crise des "gilets jaunes". Dans son avis, l'ADEME souligne que la CCE est un outil efficace pour la transition écologique. L'enjeu est de définir ses modalités pour qu'elle contribue à la justice fiscale. L'ADEME recommande qu'elle soit intégralement redistribuée aux ménages, aux collectivités territoriales et aux entreprises. La redistribution aux ménages doit cibler prioritairement les ménages modestes, et prendre en compte leur situation (localisation géographique, type d'équipements, etc.). L'ADEME souligne que ce type de redistribution fonctionne en Suède par exemple. Voir communiqué et avis de l'ADEME.