La Commission européenne a rendu publiques les données vérifiées des émissions de gaz à effet de serre déclarées pour 2018 des installations visées par le système d'échange de quotas d'émission (SEQE) de gaz à effet de serre (GES) dans l'UE-28 (+ Norvège, Liechtenstein et Islande). A ce stade, il s'agit des données vérifiées mais elles sont brutes, incomplètes et donc préliminaires. La Commission publiera d'ici le 15 mai 2019 les données définitives pour 2018. Voir données brutes.

Selon l'ONG britannique Sandbag, les émissions de GES des installations fixes visées par le SEQE (hors aviation donc) ont baissé de 3,5% en 2018 par rapport à 2017 (après une hausse de 0,3% en 2017 par rapport à 2016). Quant aux émissions de GES du secteur de l'aviation, elles ont augmenté de 5% entre 2017 et 2018 et de 26% depuis 2012 et représente, en 2018, 4% des émissions totales de GES des secteurs visés par le SEQE. Voir analyse de Sandbag.