L'ADEME a lancé, en association avec les organisations professionnelles du secteur du transport routier et de la logistique, un nouveau programme "Engagements Volontaires pour l’Environnement des acteurs de la chaîne logistique et du transport routier" (EVE). Pour développer l’interaction entre les secteurs concernés, l’ADEME a rassemblé deux dispositifs existants (Objectif CO2 et FRET21) dans un programme unique : EVE. Voir communiqué de l'ADEME.

Ce nouveau programme s’appuie sur des dispositifs existants: Objectif CO2 pour les grossistes, transporteurs de marchandises et de voyageurs, et FRET21 pour les chargeurs. De manière à couvrir l’ensemble de la chaîne de valeur, il prévoit également la création, d’ici septembre 2019 d’un dispositif spécifique destiné aux commissionnaires de transport : EVcom. Avec plus de 1 500 entreprises déjà engagées dans le dispositif Objectif CO2 depuis 2008 et dans le dispositif FRET21 depuis 2015, soit 30% de la flotte française des véhicules de marchandises et voyageurs, l'ADEME estime les émissions de gaz à effet de serre (GES) évitées à 3 720 000 tonnes de CO2e sur trois ans. L’objectif de EVE : éviter l’émission de plus d’un million de tonnes de CO2e supplémentaires par an (sachant que les émissions de GES du secteur routier s'élevaient à 126,5 Mt CO2e en 2016 en France métropolitaine [source : Citepa, inventaire national d'émissions au format Secten, avril 2018]). Pour cela, il vise à sensibiliser 4 650 entreprises, tous profils confondus, et accompagner 700 transporteurs dont 500 labellisés, 200 chargeurs et 60 commissionnaires dans leur démarche active de réduction de leurs émissions de GES.