L'Agence Internationale de l'Energie (AIE) a publié son état des lieux annuel des tendances pour l'année 2018 en matière de demande mondiale d'énergie (charbon, pétrole, gaz, énergies renouvelables, électricité), d'émissions de CO2 et d'efficacité énergétique. A ce stade, il s'agit de données provisoires. Ce rapport (dénommé GECO) montre que les émissions de CO2 provenant de la combustion des combustibles fossiles ont augmenté de 1,7% en 2018 pour atteindre un niveau inédit de 33,1 GtCO2. Il s'agit d'une hausse pour la 2e année consécutive après trois années de stabilisation (2014, 2015 et 2016). Voir GECO.