Lors du Conseil Environnement, les Ministres idéoines des Vingt-huit se sont mis d'accord sur une "orientation générale" ("general approach", c'est-à-dire une position commune) sur le texte de compromis concernant la proposition de règlement, présentée par la Commission européenne le 17 mai 2018, fixant, pour la toute première fois, des normes de performance en matière d'émissions de CO2 pour les véhicules lourds (VL) neufs (camions, autocars et autobus).
Voir orientation générale et communiqué du Conseil. Voir également actu du 14 novembre 2018 dans cette rubrique.

Les Ministres de l'Environnement se sont ainsi prononcés pour un objectif de réduction de 30% des émissions moyennes de CO2 des nouveaux camions immatriculés dans l'UE en 2030 (soit le même objectif prévu dans la proposition initiale de la Commission mais un objectif moins ambitieux que celui de 35% préconisé par le Parlement européen dans son vote du 14 novembre 2018). Les Ministres se sont également prononcés pour un objectif intermédiaire de 15% d’ici 2025 (soit le même objectif prévu dans la proposition initiale de la Commission mais un objectif moins ambitieux que celui de 20% préconisé par le PE).
Suite à cette position, la Présidence de l'UE (assumée depuis le 1er janvier 2019 par la Roumanie pour la première fois depuis son adhésion en 2007) peut désormais entamer les négociations entre le Conseil de l'UE et le PE afin de parvenir à un accord sur le texte.