Signature d'un partenariat entre l’Etat et les 15 villes et métropoles visées par le contentieux européen et où les valeurs limites de concentration pour le NO2 et les PM10 sont régulièrement dépassées (Ile-de-France, Marseille, Nice, Lyon, Grenoble, Strasbourg,...). Dans le cadre de ce partenariat, ces agglomérations s’engagent d’ici 2020 à mettre en place une zone à faibles émissions (ZFE) reposant sur le système des vignettes Crit’Air. Ces ZFE remplaceront les zones à circulation restreinte (ZCR). De son côté, l’Etat s’engage à apporter son soutien à ces collectivités pour faciliter la mise en place de systèmes de péages urbains et leur donner la possibilité de dédier des voies de circulation aux transports en commun ou au covoiturage.
Voir communiqué, dossier d'information du MTES et carte des zones visées.