Lors du Conseil Energie informel à Linz (Autriche), 23 Etats membres (dont la France) ont signé "l'initiative hydrogène" (une sorte de déclaration d'intention) visant à promouvoir le recours à l'hydrogène en vue de la transition énergétique vers la décarbonisation de l'économie. Les Etats membres non signataires sont l'Irlande, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède. Les Vingt-trois comptent ainsi maximiser le potentiel des technologies de l'hydrogène pour l'approvisionnement énergétique.Voir initiative et communiqué de la Présidence autrichienne du Conseil.