La session de négociation supplémentaire dans le cadre de la CCNUCC sur la définition des règles de mise en œuvre de l'Accord de Paris s'est achevée à 19h57 à Bangkok. Les trois organes chargés de cette tâche (APA [groupe de travail de l'Accord de Paris], SBI [mise en oeuvre] et SBSTA [conseil scientifique et technologique]) ont adopté leurs conclusions respectives lors de leurs plénières de clôture.

En fait, chaque organe a adopté ses propres conclusions mais le contenu des trois documents est le même. Les Parties ont réalisé des progrès inégaux sur les différents volets du programme de travail (Paris Agreement Work Programme ou PAWG) découlant de la décision 1/CP.21 (contributions nationales [NDC], transparence, financement, bilan mondial, mécanismes de flexibilité,...). Les résultats obtenus (dits résultats de Bangkok "The Bangkok outcome") ont été synthétisés dans des annexes à leurs conclusions, ainsi que dans un document de 307 pages intitulé “Compilation PAWP” (voir version du 9 sept. @ 16h).
Dans leurs conclusions, l'APA, le SBI et le SBSTA se sont mis d'accord sur une feuille de route pour poursuivre leur travail avant la COP-24 (2-14 déc. 2018 à Katowice, Pologne) :
• les co-Présidentes de l'APA et les Présidents du SBI et du SBSTA doivent élaborer, d'ici mi-octobre 2018, une note de réflexion conjointe synthétisant les progrès réalisés à cette session (APA-1-6, SBI-48-2, SBSTA-48-2), identifiant les prochaines étapes et soumettant des propositions de texte (en guise d'éléments de projets de texte de négociation) pour permettre aux Parties de faire aboutir les négociations,
• l'objet de cette note conjointe est de traiter l'ensemble des volets du PAWG afin de permettre leur examen "équilibré et coordonné" et de faciliter la finalisation du PAWG à Katowice.
Voir conclusions de l'APA, du SBI et du SBSTA.