La Commission mixte paritaire (CMP) chargée de trouver une version commune du projet de loi sur la transition énergétique entre celle votée par l'Assemblée nationale le 14 octobre 2014 et celle votée par le Sénat le 3 mars 2015, s'est réunie sans parvenir à un accord (à cause des divergences sur le dossier nucléaire). Le texte doit désormais revenir en 2e lecture à l'Assemblée nationale, puis au Sénat, avant son adoption définitive par la première qui aura le dernier mot.
Voir brève du 3 mars 2015 dans cette rubrique.
Voir C'est dans l'Air n° 185 p.4.
http://www.senat.fr/espace_presse/actualites/201406/engager_la_france_dans_la_transition_energetique.html