Selon l'Organisation Météorologique Mondiale (OMM), la destruction de la couche d'ozone au-dessus de l'Antarctique a atteint son pic annuel, avec un "trou" de 24 millions de km2. Ce pic est supérieur à celui de 2012 et de 2010 mais inférieur à celui de 2011. C'est en 2006 que l'ampleur du trou de la couche d'ozone en Antarctique a atteint son niveau maximal à ce jour.

http://www.wmo.int/pages/mediacentre/news/AreaofAntarcticozonedepletionreachesannualpeak.html (communiqué de l'OMM)

http://www.wmo.int/pages/prog/arep/documents/ant-bulletin-3-2013.pdf (Bulletin Ozone Antarctique)