< Arsenic - As Chrome - Cr >

Thématique associée : Métaux lourds

Période d'observation des émissions : depuis 1990

Source des données : CITEPA / Format SECTEN - avril 2016

 

Origine du polluant

Les émissions anthropiques de cadmium (Cd) sont induites par la production de zinc et l'incinération de déchets essentiellement. La combustion des combustibles minéraux solides, du fioul lourd et de la biomasse engendre également une part significative des émissions.

Le cadmium présent dans la croûte terrestre peut être dispersé dans l'air par entraînement de particules provenant du sol et par les éruptions volcaniques. Ces activités ne sont pas estimées pour le moment par le CITEPA par manque de connaissances sur ces secteurs ou par manque de bibliographies.

 

Effet du polluant

Chez l'homme, les deux principales voies d'absorption du Cd sont l'inhalation et l'ingestion. Il est transporté dans le sang et se concentre principalement dans le foie, les reins et les os. En cas de toxicité aiguë, le système digestif est le premier touché lors d'une intoxication au cadmium. Dans le cas d'une inhalation, cette intoxication sévère conduit à une pneumonie. L'exposition chronique au cadmium peut conduire à une insuffisance rénale. Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé le cadmium comme cancérigène pour l'homme.

Les métaux lourds peuvent être toxiques pour la biosphère. La plupart étant sous forme particulaires, ils s'accumulent dans l'eau, les sols, les aliments et l'air.

 

Classement des sous-secteurs* les plus émetteurs en 2014

Classement Sous-secteur Part du sous-secteur dans les émissions nationales de la France métropolitaine
1 Métallurgie des métaux ferreux dont : 37%
  Chaînes d'agglomération de minerai 20%
  Fonderies de fonte grise 8,4%
  Fours électriques pour l'acier 6,4%
  Coulée de la fonte brute en sidérurgie 1,5%
2 Culture 11%
3 Voitures particulières diesel 8,1%
4 Minéraux non métalliques, matériaux de construction 7,7%
5 Métallurgie des métaux non ferreux 6,7%

* : un secteur (au nombre de six au total : transformation de l'énergie, industrie manufacturière, résidentiel/tertiaire, agriculture/sylviculture, transport routier ou autres transports) est désagrégé en différents sous-secteurs.

 

Emissions du polluant et ses évolutions

Minimum observé : 2,7 t en 2012
Maximum observé : 21 t en 1990
Emissions en 2014 : 2,9 t
Evolution 2014/1990 : -85,9%
Evolution 2014/maximum : -85,9%
Evolution 2014/minimum : +7,7%

Unité utilisée : t (tonne)
Source CITEPA / Format SECTEN – Avril 2016
 

Graph Cd 16

Graph Legende sans UTCFv2

Source CITEPA / Format SECTEN – Avril 2016

Tab Cd 16

(*) Relativement aux périmètres de la CEE - NU / NEC - les émissions répertoriées hors total national sont les suivantes : les émissions maritimes internationales, les émissions de la phase croisière (≥ 1000 m) des trafics aériens domestique et international, ainsi que les émissions des sources biotiques de l'agriculture et des forêts et les émissions des sources non-anthropiques.
(e) estimation préliminaire

Analyse

Tous les secteurs contribuent aux émissions de cadmium (Cd) dont un majoritairement : l'industrie manufacturière.

Les principales sources d'émission en 2014, sont : ... (pour lire la suite consulter le rapport SECTEN via votre identifiant et mot de passe).

 

Source des données: CITEPA / Format SECTEN - avril 2016

Les métaux lourds peuvent être toxiques pour la biosphère. La plupart étant sous forme particulaires, ils s’accumulent dans l’eau, les sols, les aliments et l’air.