< Dioxyde de carbone - CO2 Protoxyde d'azote - N2O >
                      

Thématique associée :  effet de serre, pollution photochimique

Période d'observation des émissions : depuis 1990

Source des données : CITEPA / Format SECTEN - avril 2016

 

Origine du polluant

Le méthane (CH4) occupe une place à part parmi les composés organiques volatils (COV). Il est produit essentiellement de manière biologique.

La principale source émettrice est le secteur de l'agriculture, en particulier du fait de la fermentation entérique et des déjections animales.

Parmi les autres sources émettrices :

    • l'exploitation des mines de charbon (cessation progressive de l'activité d'exploitation des mines de charbon au début des années 2000, toutefois le charbon non extrait continue à émettre du CH4),
    • le transport/distribution du gaz naturel (programmes de remplacement des tronçons les plus vétustes du réseau gazier)
    • le stockage des déchets non dangereux,
    • les bactéries dans les zones humides, telles que les rizières et les marais.

 

Effet du polluant

Le CH4 est incolore, inodore et non toxique. A très haute concentration, il peut cependant provoquer des asphyxies en prenant la place de l'oxygène dans l'air.

Du point de vue environnemental, il est un gaz à effet de serre. Son pouvoir de réchauffement global (PRG) est de 25, c'est-à-dire 25 fois le PRG du CO2 qui sert de référence (PRG CO2 = 1) (valeur PRG du quatrième rapport d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) de 2007). C'est le deuxième plus important gaz à effet de serre réglementé par le Protocole de Kyoto à contribuer au réchauffement de la planète après le dioxyde de carbone (CO2).

 

Classement des sous-secteurs* les plus émetteurs (hors Utilisation des Terres, Changement d'Affectation des Terres et  Foresterie) en 2014

Classement Sous-secteur Part du sous-secteur dans les émissions nationales de la France métropolitaine
1

Elevage dont :

68% dont :

Fermentation entérique

58%

Déjections animales

10%

2 Traitement des déchets 27%

* : un secteur (au nombre de six au total : transformation de l'énergie, industrie manufacturière, résidentiel/tertiaire, agriculture/sylviculture, transport routier ou autres transports) est désagrégé en différents sous-secteurs.

 

Emissions du polluant et ses évolutions (avec Utilisation des Terres, Changement d'Affectation des Terres et  Foresterie)

Minimum observé :
2 307 kt en 2013
Maximum observé : 2 824 kt en 1995
Emissions en 2014 : 2 332 kt
Evolution 2014/1990 : -15,0%
Evolution 2014/maximum : -17,4%
Evolution 2014/minimum : +1,1%

Unité utilisée : kt (kilotonne)

Source CITEPA / Format SECTEN – Avril 2016

Graph CH4 16

Graph Legende avec UTCATF

 Source CITEPA / Format SECTEN – Avril 2016

Tab CH4 16v2

(*) selon définitions de la CCNUCC - les émissions répertoriées hors total ne sont pas incluses, à savoir les émissions fluviales, maritimes et aériennes internationales, ainsi que les émissions des sources non-anthropiques.
(**) Utilisation des Terres, Changement d'Affectation des Terres et Foresterie
(e) estimation préliminaire

Analyse

La principale source d'émission de méthane (CH4) est le secteur de l'agriculture/sylviculture du fait majoritairement de... (pour lire la suite consulter le rapport SECTEN via votre identifiant et mot de passe).

 

Source des données: CITEPA / Format SECTEN - avril 2016