Polluants et gaz à effet de serre concernés

Parmi la liste des polluants et gaz à effet de serre estimés par le CITEPA, ceux émis par le secteur de l’industrie manufacturière, traitement des déchets et construction sont présentés dans le tableau suivant.

Polluants concernés Effet/Impact environnemental
SO2, NOx, COVNM, CO, NH3 (faible quantité) Acidification, eutrophisation, pollution photochimique
CO2, CH4, N2O, HFC, PFC, NF3, SF6 Accroissement de l’effet de serre
As, Cd, Cr, Cu, Hg, Ni, Pb, Se, Zn Contamination par les métaux lourds
Dioxines/furannes (PCDD-F), HAP* (faible quantité), PCB, HCB Contamination par les polluants organiques persistants
Particules totales en suspension (TSP), PM10, PM2,5,
PM1,0, Carbone suie (BC) (faible quantité)
Particules en suspension

*somme des 4 HAP : benzo(a)pyrène, benzo(b)fluoranthène, benzo(k)fluoranthène et indéno(1,2,3-cd)pyrène

Sources et évolutions des émissions

Le secteur de l’industrie manufacturière, traitement des déchets et construction, souvent dénommé industrie manufacturière, est un secteur qui regroupe plusieurs activités. Ce secteur intègre, d’une part, les sources de combustion (les chaudières et les fours de procédé de l’industrie manufacturière), d’autre part, les sources de décarbonatation et enfin les usages non énergétiques.

Ce secteur se décompose en plusieurs sous-secteurs :

  • « chimie » : chimie organique, non organique et divers incluant entre autre la production d’acide sulfurique, nitrique, glyoxylique, d’ammoniac, la fabrication de peinture, etc.,
  • « construction » incluant notamment les chantiers et BTP, les stations d’enrobage, etc.,
  • « biens d’équipements et matériels de transport » : biens d’équipements, construction mécanique, électrique, électronique et matériels de transports incluant en particulier la fabrication de composants électroniques, la fabrication d’accumulateurs, etc.,
  • « agro-alimentaire » qui inclut par exemple la fabrication de pain, la production de sucre et de farine, etc.,
  • « métallurgie des métaux ferreux » incluant par exemple le chargement des hauts fourneaux, les laminoirs, etc.,
  • « métallurgie des métaux non ferreux » dont la production de plomb, de zinc, d’aluminium, etc.,
  • « minéraux non métalliques et matériaux de construction » intégrant entre autre la production de verre, de ciment, de chaux, etc.,
  • « papier, carton » incluant par exemple la fabrication de pâte à papier, etc.,
  • « traitement des déchets » qui inclut l’incinération des déchets domestiques et municipaux, des déchets industriels et hospitaliers, etc.,
  • « autres industries manufacturières » : autres secteurs de l’industrie et non spécifié, qui intègrent en particulier le travail du bois, l’imprimerie, le tannage du cuir, etc.

La liste complète des sources retenues pour le secteur « industrie manufacturière, traitement des déchets et construction » est disponible sur ce site internet dans la partie relative à SECTEN, section « Nomenclature des secteurs et sous-secteur par catégorie SECTEN » en téléchargeant le fichier associé.

Les données relatives aux évolutions des émissions du secteur « industrie manufacturière, traitement des déchets et construction » par sous-secteur sont disponibles et téléchargeables sur ce site dans la partie relative à SECTEN, section «Contribution des sous-secteurs par polluant atmosphérique et gaz à effet de serre ».

Le rapport SECTEN, disponible gratuitement en mode lecture pour les adhérents du CITEPA, présente une analyse sectorielle approfondie pour chaque polluant et gaz à effet de serre pour comprendre les données et les facteurs de leurs évolutions, y compris l’aspect réglementaire (lire en ligne le rapport SECTEN via votre identifiant et mot de passe).

Exemples : Les émissions de SO2 sur la période 1990-2014 ont très fortement baissé (-80%). L’année 2014 représente le niveau le plus bas observé depuis 1990. Cette diminution s’observe sur l’ensemble des sous-secteurs.

La baisse globale des émissions de SO2 de ce secteur s'explique essentiellement par la modification de la répartition des consommations (le gaz naturel est de plus en plus utilisé), ... (lire la suite en vous connectant avec votre identifiant et mot de passe).

Méthode

Les inventaires d’émissions de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre conçus par le CITEPA sont réalisés de façon objective et impartiale.

L’ensemble des méthodes utilisées dans le cadre de la réalisation des inventaires d’émissions de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre sont décrites en détail dans le rapport OMINEA réalisé par le CITEPA. Une base de données de facteurs d’émission est également disponible.

Ces méthodes utilisées, aussi bien pour le calcul des émissions de polluants atmosphériques que des gaz à effet de serre, sont des méthodes reconnues au niveau international. Pour les polluants atmosphériques, elles sont cohérentes avec les différentes approches proposées par le guide EMEP et pour les gaz à effet de serre par les méthodes du GIEC.

Le CITEPA est annuellement audité par des experts internationaux (CCNUCC et CEE-NU) afin de vérifier que ces méthodes sont correctement appliquées.